Summer
Jul
18
2013
Juan-les-Pins, FRJazz in Juan-les-Pins
0
share

Carton plein pour Sting à Juan...

L’ancien leader de Police a électrisé de sa voix incomparable une pinède-Gould archicomble ce jeudi soir. La légende traverse les années et les âges sans prendre une ride

Soudain, les lumières se sont éteintes. Il était 22 h 12. Et une irrésistible clameur a envahi la foule. Sting était là. Bien là. Avec sa guitare. Et sa légende. Dans la Pinède. Soudain, il n’y avait plus rien qui comptait. Il n’était plus question de se demander si l’englishman in Juan était passé de mode. Ou si sa musique était assez jazzy pour le festival.

Le public s’est juste laissé bercer par sa voix incomparable qui n’a pas bougé d’un iota. Et par public, il ne faut sûrement pas s’arrêter aux 5,000 personnes qui ont eu la chance d’avoir un billet. Hier soir, la foule était partout aux abords de la pinède pour entendre résonner 'Fields of Gold', 'Message In A Bottle' et tous les autres tubes de l’ancien leader de Police.

Il y avait du monde dans les arbres. Dans des yachts. Sur la pelouse. Et, sur les plages, peut-être plus bondées encore qu’en pleine journée. Oui, Sting a 61 ans. Et alors? Certains disent que les légendes ne s’éteignent jamais. Aujourd’hui, on vous le confirme.

(c) Nice Matin

COMMENTS 0
photos